HCup – ASM vs Saracens

“But where’s Clermont in France?” C’est la question qui nous a été posée par la plupart des supporters des Saracens et les pauvres… Ils ne sont pas près de l’oublier désormais. Hier, la rafale Clermontoise s’est imposée en rugby au Vicarage Road Stadium pour les demi-finales de HCup et la “Française à Londres” que je suis, les attend maintenant de pied ferme à Twickenham (Londres également) pour la finale. C’est la première fois que l’ASM se hisse en demi-finale de ce tournoi et c’est le Leinster qu’il faudra battre à Bordeaux pour accéder à la dernière journée. Amoureux du rugby, courrez acheter vos places, un choc des Titans pareil, ça n’arrive pas tous les jours!

21

“Allez on y va là !! Comme dans du Cheddar !”

 Je ne vais pas vous faire un résumé du match qui était tout simplement splendide, l’Équipe, le Guardian (qui, un peu de mauvaise foi, place la victoire de Clermont sur les moyens financiers du club… teu teu teu) ou le très décalé (mais à lire une fois dans sa vie.. de toute façon vous serez addict après) Boucherie Ovalie font ça bien mieux que moi. C’est en images que je peux conter ce match et depuis ma place de supportrice à écharpe jaune et bleue qui a participé à ce que le Guardian décrit comme la meilleure ambiance au Vicarage Road Stadium pour un match de rugby.

8
9
18
20

“Qui ne saute pas n’est pas Auver-gnat” 

 Lors des ventes de places, les supporters Clermontois n’avaient pu obtenir une tribune et ont été dispatchés en petits groupes dans le stade. Technique du “diviser pour mieux régner” ou pas, si les supporters anglais sont connus pour les ambiances dans les stades, hier il faut avouer que les envolées lyriques françaises étaient variées et nombreuses, du “On est chez nous” jusqu’à la Marseillaise chantée à plein poumons en deuxième période (et c’est par pour l’entendre ce grand moment commenté par la télé anglaise: “Are you sure we are not in the Massif Central?”). Même moi Avignonnaise, un brin lyonnaise et quasi londonienne maintenant, j’ai sauté en hurlant que j’étais Auvergnate (ouais je sais…). Comme quoi, ça rend vraiment dingue ces matchs et je me fais peur en m’entendant hurler comme une poissonnière.

22
26
27
29
32
33
34
42
43
46
“Come on Sarries !”

 Ils ont beau eu les soutenir également, les joueurs du Saracens ont été battus 22 à 3 au final. Il n’empêche que les anglais sont les anglais (et c’est aussi quelque chose de commun dans le rugby): en sortant, ils vous serrent la main, en disant que votre équipe mérite la victoire et papotent avec vous. On a presque l’impression pendant un instant d’avoir joué sur le terrain.

44
6

Pratique

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s