Tate Modern | Lichtenstein: A Retrospective

Les plus mauvaises langues diront que j’ai un train de retard en évoquant cette exposition qui s’est terminée le 27 mai 2013 à la Tate Modern, mais j’ai beau avoir traversé la Manche avec empressement je pense à la France encore et devinez quoi? Le prochain arrêt de cette exposition, c’est le Centre Georges Pompidou à Paris. Qui as dit qu’un blog sur le Royaume-Uni ne s’adressait qu’à ce qui y vivent et aux touristes? tsss

Ne faites pas la fine langue, ce n’est pas parce que vous aussi vous avez des petites cartes postales de Lichtenstein ou que vous avez regardé (oui oui ne jouez pas les innocents) une fois dans votre vie les Z’amours que vous connaissez le travail de Roy Lichtenstein. Cette exposition est simplement passionnante: réservez votre billet.

Bien évidemment, il y a toujours un petit quelque chose qui se passe quand vous voyez une oeuvre que vous connaissez là sur sa toile avec ses petits accrocs parfois, devant votre nez. C’est un mélange de sentiments, une certaine appréhension mêlée à l’excitation de savoir enfin si le chef d’oeuvre que vous avez tant croisé sur divers supports va savoir trouver le chemin de votre cœur. Avec Lichtenstein on est comblé. Non seulement les couleurs sont vives, les détails réalisés au pochoir incroyables, mais la créativité, les idées développées à l’époque et la variété des sujets abordés ne peuvent que vous convaincre de la place de cet artiste dans les musées et les collections. Car elle a souvent été posée cette question à propos de Lichtenstein: “Est-ce de l’art?”. Ma foi, libre à vous de juger, mais il existe un véritable processus créateur chez cet homme qui mérite le détour, c’est certain.

On connaît l’inspiration liée au comic books, mais la rétrospective vous permet de comprendre le travail que réalisait Lichtenstein éloigné du simple “plagia” et les techniques qu’il employait. On connaît moins en revanche son travail en hommage à des peintres tels que Picasso, Matisse, Monet et d’autres; ses nus (une section de l’exposition génialissime à mon goût); ou encore ses paysages. Choisissez donc votre motif: découvrir l’artiste, découvrir sa technique ou le simple plaisir, mais allez donc voir cette exposition.

Roy_Lichtenstein-Femme_Alger

Roy Lichtenstein – Femme d’Alger

roy_lichtenstein_landscape_in_fog_0

Roy Lichtenstein – Landscape in Fog

du 21 février au 27 mai 2013 – Tate Modern, London

du 3 juillet au 4 novembre 2013 – Centre Georges Pompidou, Paris

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s