Travel | #Italy – Burano & Venizia

Après quelques jours à Pula en Croatie, nous avons sauté dans un bateau en direction de l’Italie. Je trépignais d’impatience à l’idée de montrer à Nicolas tout ce qui m’avait émerveillé quelques années plus tôt. J’ai retrouvé mes coups de coeur bien entendu, mais j’ai également été horrifiée par les touristes. Oui, c’est la gueulante qui arrive, mais c’est seulement pour quelques lignes. Horrifiée de tourner la tête à droite et de voir un immense paquebot laid laid laid dépassant les maisons de trois bons étages. Horrifiée de voir les gens s’agglutiner en face du pont des soupirs non pas pour emporter ce bout d’histoire avec eux, mais pour immortaliser leurs visages insupportables sur des téléphones pendus au bout d’une perche. A ce sujet, la mode du selfie me dépasse.

J’ai l’impression d’être une vieille conne, mais je ne comprends pas. Bref. Arrivés sur la Piazza San Marco, psychologiquement prêts à faire une heure de queue pour entrer dans le Palazzo Ducale, nous poussons la porte et atterrissons directement au guichet. Personne. Il y a bien quelques imbéciles pour déclencher le flash de leur appareil photo ou poser leur sac – pour un selfie de plus – sur le mobilier qui a bravé toutes ces années pour finalement supporter le poids de la connerie humaine. Mais cette absence soudaine de touriste est surprenante. J’espère pouvoir semer les touristes à Burano, certaine qu’ils descendront tous à Murano. Naïve. Le verre, même ‘Made in China’ n’est plus à la mode et les fonds colorés sont bien mieux pour les selfies. Selfie bleu, selfie orange, selfie rose, selfie vert. On se fiche même des habitants. Selfie on vous a dit. La petite île où l’on trouvait un seul café que j’avais tant aimé laisse désormais place à une enfilade de boutiques de dentelle et voit surgir des hordes de touristes des vaporettos. J’ai même bravé ma timidité pour aller me frotter à l’italien, cette langue que j’aime tant. Des visages blasés et des réponses en anglais ou en français, c’est tout ce que j’ai obtenu des italiens si joueurs d’habitude. Malgré tout, il faut bien constater que l’avantage du touriste bête reste son incapacité à se cultiver et éveiller sa curiosité. Le quartier juif, l’Arsenal, la Scuola San Rocco et bien d’autres lieux sont déserts. Venise sait toujours émerveiller les amoureux de l’histoire et du patrimoine. Heureusement. Je me suis demandée si tous ces gens ne sont pas lassés de voir leur tête au milieu des décors. Ces décors en tout cas, ne me lassent pas eux. Ouf.

After a few days in Pula (Craotia), we’ve jumped in a boat to Italy. I was so excited to show Venice to Nicolas and all the things I loved there when I was a teenager. Of course I did catch with all this heritage, but I also been terribly shocked by tourists. First heart attack probably occurred when I turned my face and saw this ugly ugly ugly ferry boat higher than flats. I’ve also been scandalized to see tourists in front of the Ponte dei sospiri not to capture this moving piece of history, but only to shot their faces through selfie sticks. For Fuck sake, I don’t understand this trend. 

Maybe I’m old school or something but I really don’t get it.  Anyway, we then went to Piazza San Marco with the feeling we would wait for hours to enter the Palazzo Ducale considering the crowd around. But nobody. NOBODY in the queue. There were a few people inside who shot with flash  – one more selfie for the road – or put their stuff on furniture displayed in rooms… Yes I know… Years of survival to end up with a moron landing is hotel keys and a dirty Eastpack there. Anyway, later I naively though I could lose tourists in Burano, this little island I loved so much. At the time, everybody was leaving the boat at Murano, and nobody would visit Burano. Well, seems that ‘Made in China’ glass is not trending at the moment and colored houses are much better for selfies. Blue selfie. Orange selfie. Pink selfie. Green Selfie. They don’t even care of people living in the house. Strangers Selfie. What a nightmare! The island with one cafe and a souvenir shop is long gone. I even overpassed my shyness to speak italian but all I got were bored faces and English or French replies. How sad. Now the good news is the stupid selfie stick tourist is unable to discover things, educate himself and stimulate his curiosity. The Venetian Ghetto, the Scuola San Rocco and many other places are deserted. Fortunately, Venice will always fill with wonder heritage and history lovers. I really asked myself how people are not bored to capture their face everywhere. Luckily, I am not bored of Venice and Italy and you should not either.

Piazza San Marco

Addresses :

It’s quite expensive to find a place to in central Venice. When prices are honest you get a warm welcome, it’s almost paradise!

Dormir en plein centre à prix raisonnable est un luxe à Venise. Quand les sourires et l’accueil chaleureux s’ajoutent à ce plus, c’est le paradis.

B&B Allegri, Calle di Mezzo, 4966, San Marco – Venezia

LA glace. Un point c’est tout // THE ice-cream. Full stop.

San Polo, 3006, Campo dei Frari – Venezia

Un restaurant / bar loin des touristes et des menus qui leurs sont dédiés. Pizza au saucisson de sanglier effroyablement bonne. Gloups. (Même à 37 degrés). // Bar / restaurant away from tourists and dedicated menus. Wild boar pizza truly amazing. Gloups. (even with 37 degrees yes).

Campo San Polo, 2168 – Venezia

Si vous n’êtes pas un amoureux de la musique classique, voire de la musique romantique française plus exactement, le nom ne vous dira probablement rien. QG actuel du Centre de la Musique Romantique Française, le Palazetto Bru Zane se visite avec plaisir et curiosité. Visites guidées (gratuites) tous les jeudi après-midi à 14h30 (italien), 15h (français) et 15h30 (anglais) // If you don’t have any interest in classical music or even French romanticism, the name won’t ring a bell. Palazetto Bru Zane is the actual headquarters of Centre de la Musique Romantique Française and you can visit the lovely place. Free tours every Thursday afternoon at 2.30pm (Italian), 3pm (French) and 3.30pm (English).

San Polo 2368 – Venezia

Idem. les amoureux de la musique ne peuvent quitter Venise sans avoir arpenter le beau théâtre la Fenice. Haut en couleur et en parfait état. Petit bonus: l’audioguide FR vous donnera cette étrange impression de visiter aux côtés de François Bayroux et ça c’est quand même foufou. // Same here. Music lovers cannot leave Venice without a walk in the beautiful Fenice theatre. Colorful and and refurbished.

San Marco 4387 – Venezia

 Venezia

Canal Grande

Calle De Le Boteghe

Canal Grande

Scuola Grande di San Rocco

Palazetto Bru Zane

Cannaregio

LauraCU-Venise_13

Cannaregio

Cannaregio

Canal Grande

Piazza San Marco

Basilica di San Marco

Basilica di San Marco

Gelato - Gelatoteca Suso

De puis le Ponte dei Sospiri

Palazzo Ducale

Palazzo Ducale

Palazzo Ducale

Palazzo Ducale

Palazzo Ducale

Teatro la Fenice

Teatro la Fenice

Arsenale di Venezia

Arsenale di Venezia

San Giorgio Maggiore

San Giorgio Maggiore

Istituto Veneto di Scienze lettere ed Arti

Palazzo Ducale

Museo Correr

Leda e il Cigno - Museo Correr

Canal Grande

Ponte dei Sospiri

Basilica Di Santa Maria delle Salute

San Marco - Baslica di Santa Maria della Salute

Giudecca

Basilica di Santa Maria della Salute

San Marco

Burano

Burano

Burano

Burano

Burano

Burano

Burano

Burano

Burano

Burano

Burano

Burano

Advertisements

4 thoughts on “Travel | #Italy – Burano & Venizia

  1. Pati says:

    Superbe récit, magnifiques photos !! Pas une grande fan de l’Italie a cause des touristes justement, mais tu m’as donné envie de Venise 😉

    Like

    • Laura says:

      Merci beaucoup ! Oui c’est vrai que les récits sur les touristes peuvent freiner. Mais ils se trouvent sur les sites très populaires à savoir la piazza San Marco qui regroupe la Basilica San Marco et le Palazzo Ducale entre autres + les rues commerçantes autour. Mais autrement on s’échappe rapidement de la foule et le hors saison doit être encore mieux ! La ville est trop belle pour s’en priver :)

      Like

  2. Dominique Latour says:

    Je suis ravie d’être tombée sur votre blog. J’ai récemment contracté un prêt personnel auprès de https://www.sofinco.fr/credit-pret/pret-personnel.htm afin de nous offrir, mon chéri et moi, un voyage en Italie pour notre anniversaire. C’est une surprise pour lui et en voyant vos photos, je me dis que j’ai fait le bon choix pour la destination. J’avais un peu peur qu’il la trouve un peu trop romantique, mais vous m’avez permis de voir toute la beauté de ce lieu et les merveilleux endroits que nous pourrons éventuellement visiter. J’ai vraiment hâte d’y être. Je vous remercie pour le partage.

    Like

  3. Ji says:

    Ravie de découvrir ton blog et tes très jolies photos!
    Il y a finalement autant de touristes que à Paris, et si on s’éloigne du Rialto et la place Saint Marc on se retrouve rapidement dans des petites ruelles très calmes où l’on peut admirer de très belles maisons.

    http://Sugarsheet.com

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s