Travel | #USA – New York

It took me some time to share my pictures because I was quite busy working but also because I did not really know what to write about New York. I know. How come? I thought about it and I think now I know why… Before our trip, I could have read a thousand things about New York, looked for more bloggers posts and things to do in guides, in fact it doesn’t really matter because I would still have found spots I really liked. I only knew New York through films, music, books and photographs… and I guess we all go there with our pop culture memories and our own views about the city and its people. But you know what? It’s enough. There is a New York for everybody and although you can grab some addresses and things to do here and there, my best advice is to walk as much as you can and see which neighbourhood or attraction you will enjoy the most. My favorite is definitively Greenwich and West Village. I also loved our walk through the High Line and the view at the top of the Rock. But you might also treasure little moment like a visit at the public library or the sunrise over Brooklyn (which I photographed everyday from our flat). Tourists spots or blog tips are not always the best things you will remember. Actually, some of them are the worse really! For example, before crossing on the Brooklyn Bridge, I wanted to take a picture at JUMBO. So we decided to walk from Brooklyn to the bottom of Manhattan Bridge and we ended up alone with the beautiful skyline and the riverfront between the two bridges. It was lovely. And above all, it was just a hundred times better than the awful recommended crowded walk on the bridge after. So yes, New York is no exception: don’t follow the crowd, find your own way…

You will find a few food addresses after the pictures, otherwise, here is MY New York made of small happiness moments:

On peut dire que j’aurai pris mon temps pour publier ce post, mais il faut avouer que j’étais assez occupée ces dernières semaines et surtout, que je ne savais pas trop quoi écrire sur New York. Oui cela parait impensable, je sais. Mais en y réfléchissant, je pense savoir pourquoi… Avant le séjour, j’aurais pu lire des milliers de choses sur New York, encore plus d’articles de bloggers, de bons plans via des guides ou autres, au final, on s’en fout. En réalité, sans mes recherches assidues, j’aurais trouvé tout ce que j’ai aimé. Je connaissais seulement New York à travers les films, les livres, la musique et la photographie… et je suppose qu’on se fait tous une opinion de la ville et des américains entre deux news au fil du temps. Mais vous savez quoi? C’est amplement suffisant! Il existe un New York pour chacun et bien que vous puissiez rassembler un maximum d’informations et de bons plans ici et là, mon meilleur conseil est de marcher autant que possible et de découvrir le New York qui vous fait vibrer. Pour moi, c’est définitivement Greenwich et le West village. J’ai adoré notre balade sur la High Line et la vue depuis Top of the Rock. Mais je chéris surtout quelques petits moments comme la visite de la public library ou le levé de soleil sur Brooklyn (que j’ai photographié chaque jour). Les lieux touristiques et les conseils de bloggers ne sont pas nécessairement les souvenirs avec lesquels je suis partie et ce sont mêmes les pires pour certains. Un matin, je voulais absolument faire une photographie à JUMBO et nous avons donc décidé de partir de Brooklyn jusqu’au pied du Manhattan Bridge où nous nous sommes retrouvés seuls entre les deux ponts, au bord du fleuve et la magnifique skyline devant nous. C’était un bel instant suspendu. C’était surtout génial comparé à l’horrible traversée du pont ultra recommandée partout et dans une foule pas possible. Bref, New York ne fait pas exception: sortez des zones ultra touristiques et créez votre propre itinéraire.

Quelques adresses pour les foodies en dessous, sinon voici MON New York fait de petits instants de bonheur:

Continue reading

Travel | #USA – Boston

Before our little trip to Washington, we stopped in Boston. In this city that has different faces, we saw many students attending courses in hundreds of private institutions, universities and colleges that are based there; we went to our very first NBA game; and let’s not be ashamed, we completely rested for hours in the lovely Common Park and missed our visit to the Isabella Stewart Museum… Which is a shame, but what can I say… Autumn colours, golden light and romanticism just won this time! Anyway, Boston is easy to visit as you can follow the Freedom Trail  that will lead you to historic buildings related to the American Revolution. Since it actually started in Boston, you will have a lot to learn on your way but conveniently it will also let you appreciate some of the loveliest neighbourhoods during a 2.5 miles walk. It ends at the obelisk and if you feel in shape, you can climb the 294 steps waiting for you. We did it and my legs couldn’t stop shaking for the rest of the day…

Otherwise, you must see Charles Street (and avoid hills if you’re lazy) for the lunch break and / or because it’s such a lovely spot. And finally I really believe no one should miss the opportunity to watch a Boston Celtics’ game. The atmosphere is just amazing… But I’ll keep it for another post!

Avant de visiter Washington, nous avons posé nos sacs à dos à Boston. Ville aux différents visages, nous y avons croisé les nombreux étudiants qui fréquentent les centaines d’institutions privées, universités et collèges qui s’y trouvent ; nous avons assisté à notre premier match de NBA ; et n’ayons pas honte, on s’est complètement laissé charmer par le Common Park à la lumière doré et aux couleurs d’automne. Non sans, rire… on s’est affalé là plusieurs heures et on a raté notre visite du Isabella Stewart Museum. La honte. Bref, Boston est facile à visiter, il vous suffit de suivre la Freedom Trail qui vous fait sillonner la ville à travers les lieux historiques qui racontent la Révolution Américaine puisque c’est ici qu’elle a pris racine. Outre un impressionnant cours d’histoire, cette marche de 4km vous fera passer dans de jolis quartiers – l’italien notamment – et jusqu’à l’obélisque. Si vous vous sentez un peu foufous, vous pouvez gravir les 294 marches pour admirer la vue. Perso, j’ai eu les genoux et les cuisses tremblotantes le reste de la journée… 

Continue reading

Travel | #USA – Heritage & Museums in Washington DC

Among all museums in the US, those in Washington are unique because admission is free. The National Mall is surrounded by many interesting museums you can hardly avoid. You may challenge yourself and visit them all or you can pick up depending on your interests. If museum is not your thing, there is an incredible number of memorials to see in Washington, plus the US Capitol, the Library of Congress and the National Archives for example. White House tours are also free, but subject to request through a Congress Member or your Embassy in Washington if you’re a foreigner.

Anyway, when I went to Washington two weeks ago I visited some of these places of interest. If you lack inspiration, here’s a few glimpses of things you may want to see there:

Washington regorge de musées au mètre carré et contrairement à leurs voisins à travers le pays, ils sont tous gratuits. Incontournables, vous pouvez vous lancer le défi de tous les visiter ou flâner selon vos intérêts. Si “faire les musées” ce n’est pas votre tasse de thé, vous trouverez un nombre incroyable de memorials à voir et bien entendu  vous êtes invité à passer le seuil du Capitol, de la bibliothèque du Congrès et des Archives des USA. La Maison Blanche peut également être visitée, mais uniquement sur demande via un membre du Congrès (pour les américains) ou via votre Ambassade à Washington (pour les étrangers).

Bref, j’étais à Washington il y a deux semaines et j’ai visité pas mal de ces incontournables. Si vous manquez d’inspiration, voici quelques idées pour l’inspiration :

Continue reading

Travel | #USA – Washington D.C

The eve of the crazy 2016 US presidential election, I was leaving Washington, this incredible city I visited for the first time. Some would think it’s probably the worst time to share my travel experience there. But I, on the contrary, believe that most walls in this city remind you what democracy is and that it belongs to all of us. There is knowledge, wonderful ideals and beauty that come from all the heritage that surrounds you. Therefore it would be a shame to give it up because of a man who only seeks power and hatred.

Washington is a quiet city without skyline. It’s full of orange and red shades during Autumn and becomes truly irresistible with the golden light of sunset. You can easily spend two days visiting all the treasures of the National Mall, but don’t leave without a lovely walk in Georgetown and a visit to three food spots listed at the end of this post! Here is my Washington in pictures:

La veille de l’élection présidentielle américaine la plus dingue que l’on ait jamais vue, j’étais dans l’avion qui me ramenait à Londres après un séjour aux USA qui s’est achevé avec ma toute première visite de Washington. Publier maintenant sur cette ville semble peut-être malvenu, mais en arpentant la National Mall j’ai eu tant d’occasions de me rappeler ce qu’est la démocratie et à qui elle appartient véritablement (à chacun d’entre nous pour ceux qui ne suivent pas là-bas au fond) que se serait dommage de s’en priver. Il y a tant de savoir, d’idéaux et de beauté qui émanent de ces murs, pourquoi laisser tout cet héritage aux mains seules d’un homme à la conquête du pouvoir par la haine des uns et des autres ?

Washington est une ville calme sans buildings interminables donnant le vertige. En Automne les tons oranges et rouges lui donnent un charme fou et la lumière du soleil couchant la rendent définitivement irrésistible. Vous pouvez aisément passer deux jours à visiter tous les trésors du National Mall, mais ne partez pas sans une jolie balade dans Georgetown et sans visiter les trois adresses gourmandes listées en fin d’article ! Voici mon Washington en images :

Continue reading

Travel | #France – St Mandrier, Le Castellet & L’Ile du Gaou

I’ve reached this time of year where I feel confused about what ‘home’ means to me. I’ve just come back from France – my birth country – and visited my family and it always reminds me how much I miss the South, the Sun, the people, the food… I come from Avignon, but since my departure to the UK my mum moved a little bit more towards the sea near Toulon. I go there a few times a year, and here are three of my favorite places: St Mandrier (a little beach near my mum’s house); the beautiful medieval village Le Castellet and the very turquoise Ile du Gaou. These are places you should visit if you decide to spend some time in Toulon or in the region. Of course, there are other beautiful spots to discover, but I guess I’ll keep them for another post… As for my little confusion, I suppose ‘home’ is wherever you feel good and surrounded by the people you love.

Elle est là, cette période de l’année qui m’embrouille et me fait douter de l’endroit où “chez moi” se situe. Je reviens fraîchement de France – mon pays d’origine – où j’ai rendu visite à ma famille et c’est toujours la même chose: je me rends compte à quel point le Sud me manque, le Soleil, les gens, la nourriture… Je viens d’Avignon, mais depuis mon départ au Royaume-Uni, ma mère a poussé ses valises un peu plus loin dans le Sud près de Toulon. J’y vais quelques fois durant l’année et voici trois de mes lieux préférés : la plage de St Mandrier ; le beau village médiéval du Castellet ; et la très turquoise Ile du Gaou. Si vous décidez de passer du temps dans les alentours de Toulon ou dans le Var, vous devriez passer par là. Bien sûr, il y a bien d’autres endroits à découvrir, mais je les garde pour un prochain post… Quant au “chez soi”, je suppose que c’est là où l’on se sent bien entouré de ceux que l’on aime.

Continue reading

Travel | #Italy – Burano & Venizia

Après quelques jours à Pula en Croatie, nous avons sauté dans un bateau en direction de l’Italie. Je trépignais d’impatience à l’idée de montrer à Nicolas tout ce qui m’avait émerveillé quelques années plus tôt. J’ai retrouvé mes coups de coeur bien entendu, mais j’ai également été horrifiée par les touristes. Oui, c’est la gueulante qui arrive, mais c’est seulement pour quelques lignes. Horrifiée de tourner la tête à droite et de voir un immense paquebot laid laid laid dépassant les maisons de trois bons étages. Horrifiée de voir les gens s’agglutiner en face du pont des soupirs non pas pour emporter ce bout d’histoire avec eux, mais pour immortaliser leurs visages insupportables sur des téléphones pendus au bout d’une perche. A ce sujet, la mode du selfie me dépasse.

Continue reading

Travel | #Croatia – Pula & Brijuni

La semaine dernière nous avons soufflé notre quatrième bougie à Londres. Quatre ans qui sont passés en un claquement de doigt. Oui “tchac” là comme ça, boom boom. Et si on en tire beaucoup de joie, le bilan fait aussi état d’un manque certain de temps, de soleil et probablement un tas de chose dont il serait ennuyeux de faire la liste ici. Bref, tout ça pour dire que les critères de nos vacances d’été n’étaient pas très complexes cette année: soleil & plage. La première étape fut donc: Pula en Croatie. Les doigts de pieds en éventail et cette pensée: le luxe, c’est le temps. Bon, l’estomac insatisfait – car oui petits gourmands vous serez malheureux en Croatie – mais pour une fois, on s’en fiche. Enfin, si, ne déconnons pas tout de même: tenez vous éloigné des glaciers ! Trust me ! Ce sera plus que de l’insatisfaction. J’aurais bien hurler au scandale, mais je ne parle pas croate. Respirez et achetez-vous un Cornetto, c’est de l’or à côté. Non ne me remerciez pas.

Last week, we celebrated our fourth year in London. Four years that went as fast as a snap of your fingers. Tchac. And if you already have lot of happy memories, we also miss a few things we had in France, like the sun, but don’t worry I will not make a boring list here. Anyway, destination was not difficult to pick up this year : sun and sea mandatory. First step : Pula in Croatia. O this is such a perfect place for a little bit of farniente. It’s the kind of place that makes you realise time is a real luxury. However, do not hope for good food, even an ice-cream is awful there. Trust me! I know it seems impossible, but go for the Cornetto, it’s pure gold compare to the ‘homemade’ stuff they sale. Yeah thank me later.

Continue reading

Travel | #Hungary – Budapest

Prendre des photos sous la pluie, dans la grisaille et le froid est un exercice périlleux. Mais même pas peur, car Budapest trempée et à 0°C sait tout de même jouer de ses charmes. Côté Buda, les mollets pleurent dans les escaliers pour grimper jusqu’au Château, admirer la vue et s’arrêter dans les meilleurs restaurants de la ville – ben oui, les calories d’un goulash ou du foie gras ça se mérite ! “Foie gras” ? Oui. Tous nos voisins (et même les autres) nous pointent du doigt, nous Français addict au foie gras en période de Noël, mais on a bon dos. Il y a des planqués dans le lot, je vous le dit ! Côté Pest, c’est plus éclectique, mais tout aussi joli. Les statues des immeubles sont comme suspendues au dessus du brouhaha de la ville ; impossible de ne pas craquer pour le petit métro jaune qui donne l’impression d’un jouet ; ou de ne pas repartir avec un Kürtőskalács du Marché de Noël entre les mains. Pour notre part, on a longuement cherché un stand qui nous inspirait, jusqu’à tomber sur ce couple de personnes âgées et une longue file d’attente 100% hongroise…. on les aurait bien débauchés pour nous préparer le goûter à Londres. Hum.

Taking picture when Mother Nature as decided to send you rain, cold and grey sky is quite an exercise. But I’m not scared and that’s good news because Budapest knows how to charm you with these conditions. On the Buda side, your calfs will cry since you need to climb many steps to access the Castle, find a nice view and enter the best restaurant in town. Or should I say, you will have to lose the goulash or foie gras calories before eating it. Foie gras? Well yes my loves. Everybody blame the French, but how convenient when it’s also our neighbors specialty! There is more eclecticism on the Pest side, but it’s worth a visit too. Building’s figures of stone seem suspended above the city hullabaloo ; you have to catch the cute toylike yellow metro ; and you have to taste a Kürtőskalács you can find at the Christmas Market. We look for an inspiring stand, at some point we saw an old couple and a long 100% Hungarians queue. Kidnaping them for our breakfast in London was highly tempting. Yummy.

Continue reading

Travel | #Austria – Salzburg

Nous on aime bien partir sur un coup de tête. Et si on allait à Salzbourg à Noël? Oui. Ryanair. Waterstone pour un guide. Réservation d’un hôtel. Valise. C’est parti. Je sais, vous n’auriez peut-être pas pensé à Salzbourg comme ça là tac tac, mais croyez-moi, pour deux nerds de la musique classique, aller dans la ville de naissance de Mozart c’est presque cliché. En tout cas, c’est mignon comme tout avec plein de choses à faire bien entendu: On boit de façon conviviale un Orangenpunsh bien chaud au Marché de Noël; on part sur les traces de ce sacré Amadeus; on visite la Residenz en heure creuse pour être certain d’avoir l’impression de déambuler dans les couloirs chics de sa maison (oui j’ai une grande imagination); on descend sous l’abbaye St Peter et on achète les petits biscuit secs traditionnels et son pain direct au fourneau à la Stiftsbäckerei; et on teste les baraques à…. champagne!

Pour ne pas vous ruiner, allez chercher votre Salzburg Card, incroyablement avantageuse pour le tourisme.

We definitively like to travel on an impulse. What about Salzburg for Christmas? Yes. Ryanair. Guide at Waterstone. Hotel reservation. Luggage. Done. I know, Salzburg may not be the first city that will come to your mind, but believe me, when it comes to two classical musicians, to visit Mozart’s birth place is almost cliché. It’s lovely and there are many things to do: visit the Christmas market and socialize with an Orangenpunsh ; follow the steps of our dear Amadeus of course ; visit the Residenz during off peak time so you can have the feeling you’re walking into your (very) big house (dreams….) ; At St Peter abbeys, bottom of the step, do not miss the Stiftsbäckerei so you can buy biscuits freshly made ; and you need to taste champagne stalls!

The Salzburg Card is one of the most useful tourist pass ever. Grab one!

Continue reading

Travel | #Italy – Parma, Fontanellatto, Mantova & Sabbioneta.

Comme on dit ici “long time, no see“. L’Angleterre c’est bien, mais aller prendre le soleil en Italie c’est chouette aussi. Je n’aime pas m’étaler dans cette rubrique, je préfère laisser parler les images, mais je me dois de partager cette adresse incontournable avec vous: La Loggetta. Glaciers de père en fils depuis 1939 à Mantova, souriants et surtout des glaces à tomber par terre. Oui je l’admets, j’ai eu un petit pincement au cœur en partant… quatre fois en trois jours, vous comprenez on a pas pu tout goûter…. C’est un peu horrible car lorsque je pense à ce séjour c’est la première chose qui me vient à l’esprit alors que nous avons vu des choses superbes, notamment la Rocca Sanvitale à Fontanellatto, la cathédrale de Parme, et le Palazzo Ducale et Palazzo Te à Mantoue. Mais que voulez-vous, les glaces en Italie, c’est une tradition dans ma famille.

Wow, long time no see. I like England, but enjoy the sun in Italy really makes me happy too. I don’t like to write too much when it comes to travel and prefer people to enjoy some pictures. But I must share this address with you: La Loggetta. Ice-cream maker since 1939 at Mantova, lovely people and above all ice creams you could die for. Between you and me, I almost cry when we left just because of them. I was ready to move in.Four times in three days wasn’t enough for us. It’s terrible because, I saw wonderful thing during these holidays that include Fontanellatoo’s Rocca Sanvitale, Parma’s Cathedral and both Palazzo Ducale and Palazzo Te at Mantova but i can’t help but thinks about those ice cream first. What can I say… family tradition.

Continue reading