Les rouquins du jardin

Peut-être que certains d’entre-vous seront étonnés d’apprendre que des renards viennent s’installer dans les jardins londoniens, en pleine ville, mais sachez qu’il est très courant d’en croiser ici. En 2010, les scientifiques estimaient le nombre de renards à 30 000 en Angleterre, dont 10 000 à Londres. Bien évidemment quelques incidents se sont produits et les grands discours pour un “abattage” massif ont également été entendu. En attendant (toujours en 2010): 2 accidents sur des enfants en huit ans, contre 5200 personnes se rendant aux urgences en une année seulement après des attaques de chiens…Le cas du renard est donc discutable et discuté ici, mais il n’empêche que de nombreuses associations les protègent, soignant notamment les renards blessés ou vous aident si leur présence dans votre jardin vous déplaît pour x raisons. Personnellement, je les trouve en rien gênant, au contraire c’est plaisant de les voir venir faire leur sieste ici.

Maybe some of you will be surprised to learn foxes live in people’s gardens in London, in central city, but it is common here to see them especially at night. In 2010, scientists supposed there were more than 30 000 foxes in England, including about 10 000 in London only. Of course there were some incidents this same year and some people started to make big speeches about ‘massive slaughter’. But I like this 2010 data that said: in eight years in England, there were two accidents with foxes and children, whereas 5200 persons went to emergency after dogs attacks in only one year… The case of the fox is questionable and questioned, but we need to relativize things. Anyway, there are some organisations protecting foxes, taking care of injured foxes and you can also contact them if – for some reasons – you don’t appreciate to have foxes in your garden. Personally, they don’t bother me and I like them here.

 

#London | Richmond

 You think your feet hurt after walking at Hyde Park ? Feels beautiful ? Wide ? Green ? Well think again and level this up ! Richmond Park is 856 hectares that would make Hyde Park’s 142 hectares blush with embarrassment. You may need to jump in a cab or take a few trains to get there, but you won’t regret it. Promise.

A little piece of advice though : find a small guide of London’s parks like this one. You can find a few directions at the entrance, but once inside, it’s easy to lose yourself. Plus you really need to step out of the main roads, to enter forests and fields to ensure meeting with animals and birds.

Vous avez mal aux pieds après avoir parcouru Hyde Park ? C’est beau, c’est grand, c’est vert ? Que nenni ! Vous n’avez rien vu et il est temps de passer aux choses sérieuses. Richmond Park, c’est 1012 hectares qui font rougir les 254 d’Hyde Park. Certes il vous faudra prendre la voiture, le taxi ou longuement patienter dans les transports en commun pour vous y rendre, mais ça vaut le détour.

Quelques conseils cependant : Trouvez-vous un petit guide des parcs londoniens ou un plan du parc. Vous trouverez des panneaux aux entrées du parc, mais une fois à l’intérieur, plus aucune indication. Quittez les gros chemins pour vous enfoncer dans les petites forêts, les champs de fougères, Richmond regorge d’animaux, de petits oiseaux vert-pomme jouant dans les arbres et vous pourrez croiser ce petit monde dans les coins calmes du parc.

Continue reading