Travel | #USA – Washington D.C

The eve of the crazy 2016 US presidential election, I was leaving Washington, this incredible city I visited for the first time. Some would think it’s probably the worst time to share my travel experience there. But I, on the contrary, believe that most walls in this city remind you what democracy is and that it belongs to all of us. There is knowledge, wonderful ideals and beauty that come from all the heritage that surrounds you. Therefore it would be a shame to give it up because of a man who only seeks power and hatred.

Washington is a quiet city without skyline. It’s full of orange and red shades during Autumn and becomes truly irresistible with the golden light of sunset. You can easily spend two days visiting all the treasures of the National Mall, but don’t leave without a lovely walk in Georgetown and a visit to three food spots listed at the end of this post! Here is my Washington in pictures:

La veille de l’élection présidentielle américaine la plus dingue que l’on ait jamais vue, j’étais dans l’avion qui me ramenait à Londres après un séjour aux USA qui s’est achevé avec ma toute première visite de Washington. Publier maintenant sur cette ville semble peut-être malvenu, mais en arpentant la National Mall j’ai eu tant d’occasions de me rappeler ce qu’est la démocratie et à qui elle appartient véritablement (à chacun d’entre nous pour ceux qui ne suivent pas là-bas au fond) que se serait dommage de s’en priver. Il y a tant de savoir, d’idéaux et de beauté qui émanent de ces murs, pourquoi laisser tout cet héritage aux mains seules d’un homme à la conquête du pouvoir par la haine des uns et des autres ?

Washington est une ville calme sans buildings interminables donnant le vertige. En Automne les tons oranges et rouges lui donnent un charme fou et la lumière du soleil couchant la rendent définitivement irrésistible. Vous pouvez aisément passer deux jours à visiter tous les trésors du National Mall, mais ne partez pas sans une jolie balade dans Georgetown et sans visiter les trois adresses gourmandes listées en fin d’article ! Voici mon Washington en images :

Continue reading

Advertisements

Tate Modern – Switch House

Last week I finally visited the Switch House, the latest building in the Tate family. My guess is that the concret brown bloc may not please everyone in terms of aesthetic, but to be fair it offers tremendous space inside and a free 360 degree view of London at level 10. So you definitively need to pay a visit too!

La semaine dernière, j’ai enfin visité la Switch House, dernière arrivée dans la famille Tate. Je suppose que l’énorme bloc de béton marron n’est pas du goût de tous. Cependant, à l’intérieur le bâtiment offre un espace assez incroyable et une vue à 360 de tout Londres… gratuitement! De quoi vous convaincre d’une petite visite… 

Continue reading

Travel | #UK – Colchester

Si tu ne viens pas à Colchester, Colchester viendra à toi. Bon ok, ce n’est pas vraiment ce que racontent les armoiries de la ville et c’est toujours la phrase de notre Lagardère préféré (celui du Bossu, pas Arnaud non). Mais quand il pleut partout en Angleterre le weekend, c’est le bastion épargné qui vous choisit. C’est ainsi.

If it rains almost everywhere and you want to escape all this water, you just check BBC weather to know where you should go. And this time, Colchester chose us.

Continue reading

Travel | #Italy – Burano & Venizia

Après quelques jours à Pula en Croatie, nous avons sauté dans un bateau en direction de l’Italie. Je trépignais d’impatience à l’idée de montrer à Nicolas tout ce qui m’avait émerveillé quelques années plus tôt. J’ai retrouvé mes coups de coeur bien entendu, mais j’ai également été horrifiée par les touristes. Oui, c’est la gueulante qui arrive, mais c’est seulement pour quelques lignes. Horrifiée de tourner la tête à droite et de voir un immense paquebot laid laid laid dépassant les maisons de trois bons étages. Horrifiée de voir les gens s’agglutiner en face du pont des soupirs non pas pour emporter ce bout d’histoire avec eux, mais pour immortaliser leurs visages insupportables sur des téléphones pendus au bout d’une perche. A ce sujet, la mode du selfie me dépasse.

Continue reading

Travel | #Hungary – Budapest

Prendre des photos sous la pluie, dans la grisaille et le froid est un exercice périlleux. Mais même pas peur, car Budapest trempée et à 0°C sait tout de même jouer de ses charmes. Côté Buda, les mollets pleurent dans les escaliers pour grimper jusqu’au Château, admirer la vue et s’arrêter dans les meilleurs restaurants de la ville – ben oui, les calories d’un goulash ou du foie gras ça se mérite ! “Foie gras” ? Oui. Tous nos voisins (et même les autres) nous pointent du doigt, nous Français addict au foie gras en période de Noël, mais on a bon dos. Il y a des planqués dans le lot, je vous le dit ! Côté Pest, c’est plus éclectique, mais tout aussi joli. Les statues des immeubles sont comme suspendues au dessus du brouhaha de la ville ; impossible de ne pas craquer pour le petit métro jaune qui donne l’impression d’un jouet ; ou de ne pas repartir avec un Kürtőskalács du Marché de Noël entre les mains. Pour notre part, on a longuement cherché un stand qui nous inspirait, jusqu’à tomber sur ce couple de personnes âgées et une longue file d’attente 100% hongroise…. on les aurait bien débauchés pour nous préparer le goûter à Londres. Hum.

Taking picture when Mother Nature as decided to send you rain, cold and grey sky is quite an exercise. But I’m not scared and that’s good news because Budapest knows how to charm you with these conditions. On the Buda side, your calfs will cry since you need to climb many steps to access the Castle, find a nice view and enter the best restaurant in town. Or should I say, you will have to lose the goulash or foie gras calories before eating it. Foie gras? Well yes my loves. Everybody blame the French, but how convenient when it’s also our neighbors specialty! There is more eclecticism on the Pest side, but it’s worth a visit too. Building’s figures of stone seem suspended above the city hullabaloo ; you have to catch the cute toylike yellow metro ; and you have to taste a Kürtőskalács you can find at the Christmas Market. We look for an inspiring stand, at some point we saw an old couple and a long 100% Hungarians queue. Kidnaping them for our breakfast in London was highly tempting. Yummy.

Continue reading

Travel | #Italy – Parma, Fontanellatto, Mantova & Sabbioneta.

Comme on dit ici “long time, no see“. L’Angleterre c’est bien, mais aller prendre le soleil en Italie c’est chouette aussi. Je n’aime pas m’étaler dans cette rubrique, je préfère laisser parler les images, mais je me dois de partager cette adresse incontournable avec vous: La Loggetta. Glaciers de père en fils depuis 1939 à Mantova, souriants et surtout des glaces à tomber par terre. Oui je l’admets, j’ai eu un petit pincement au cœur en partant… quatre fois en trois jours, vous comprenez on a pas pu tout goûter…. C’est un peu horrible car lorsque je pense à ce séjour c’est la première chose qui me vient à l’esprit alors que nous avons vu des choses superbes, notamment la Rocca Sanvitale à Fontanellatto, la cathédrale de Parme, et le Palazzo Ducale et Palazzo Te à Mantoue. Mais que voulez-vous, les glaces en Italie, c’est une tradition dans ma famille.

Wow, long time no see. I like England, but enjoy the sun in Italy really makes me happy too. I don’t like to write too much when it comes to travel and prefer people to enjoy some pictures. But I must share this address with you: La Loggetta. Ice-cream maker since 1939 at Mantova, lovely people and above all ice creams you could die for. Between you and me, I almost cry when we left just because of them. I was ready to move in.Four times in three days wasn’t enough for us. It’s terrible because, I saw wonderful thing during these holidays that include Fontanellatoo’s Rocca Sanvitale, Parma’s Cathedral and both Palazzo Ducale and Palazzo Te at Mantova but i can’t help but thinks about those ice cream first. What can I say… family tradition.

Continue reading

Travel | #UK – Viking Coastal Trail

De temps en temps, je suis une grosse feignasse. Je pourrai passer 24h devant des films en pyjama et en me nourrissant uniquement de bols de céréales sans une once de culpabilité. Mais il est des moments où j’adore les challenges comme celui qu’on s’est lancé mon compagnon et moi lundi dernier: amorcer le prix de nos vélos entrain de prendre la poussière et pédaler 35km le long des côtes anglaises. Notre bourreau des courbatures le Viking Coastal Trail, est  une boucle partant de Margate, passant par Ramsgate et dans les terres ensuite par Minster avant de revenir sur la côte par Reculver. Impossible de vous dire si cette inspiration viking côtière nous a été soufflée par la série Viking ou le besoin de prendre le soleil, mais c’était une bonne idée tout simplement.

Continue reading

Travel | #UK – Liverpool

En 2007 et pour la première fois, je mettais les pieds à Liverpool. Une véritable ville chantier, des grues de partout et une population aux airs souvent fatigués quand on prenait le bus pour rentrer du côté de Anfield. Après avoir obtenu des quartiers classés par l’UNESCO en 2004, celle qui allait alors fêter son 800ème anniversaire,venait également d’être désignée Capitale Européenne de la Culture pour 2008. Après un itinéraire qui m’avait amenée à Londres et dans le Derbyshire, cette ville était soudainement un choc, un changement radical de paysage. Mais dans mes souvenirs c’était aussi la “vraie” Angleterre. Celle qui déniche les talents musicaux, dont l’histoire est riche et palpitante, populaire et généreuse. Lorsque j’ai aménagé à Londres, je m’étais donc jurer de retourner voir ce à quoi ressemblait Liverpool aujourd’hui. Je n’ai pas été déçue… et ceux que l’on appelle les scousers pour leur accent si particulier comptent assurément parmi mes tempéraments britanniques préférés !

Ta! On nous a dit Ta!!” C’est ce que l’on criait avec mon compagnon, tout excités par ce mot dont on ne trouve d’ailleurs toujours pas la définition, mais que l’on a souvent entendu dans les films. Car le premier charme de Liverpool, c’est bien sûr ses habitants, cet accent que l’on entend à chaque pas et leur aisance à vous aborder et entamer une discussion avec vous. C’est quelque chose qui semble invariable et c’est plaisant. A la sortie de la gare, quelle claque pour moi de déambuler dans cette immense zone commerçante piétonne et moderne en me rappelant les chantiers ou les arcades vétustes dans lesquels on marchait en 2007. Le développement que la ville a subi (et qui se poursuit) est tout simplement incroyable et apporte véritablement un nouveau souffle. Les docks également qui sont toujours en construction à certains endroits ont eu le droit de se refaire une petite beauté, ou “grosse” beauté si l’on considère qu’on y a construit un musée par exemple. Oui rien que ça.
Liverpool aussi c’est un éclectisme ambiant tellement agréable, autant au sein de la population que dans les atmosphères que l’on peut ressentir d’un quartier à l’autre. Les deux cathédrales séparées par Hope Street vous le prouvent, les vieux bâtiments côtoyant des blocs fait de verres également ou encore la variété de nourriture locale ou aux saveurs plus exotiques que l’on peut trouver dans les rues.
Bref entre toutes les attractions autour des Beatles, le football dont j’ai déjà parlé ici, les musées retraçant l’histoire de cette ville formidable, jusqu’au traversée avec les Mersey ferries, il semble difficile de vous ennuyer à Liverpool.

Quelques idées...
▪ On se ballade du côté de Liverpool Waterfront (Tate Liverpool, Echo Arena, Mersey ferries, Museum of Liverpool, Merseyside Maritime Museum, Beatles Story et une palanquée d'activités)

▪ On passe les portes de l'effrayante Metropolitan Cathedral pour les jeux de couleurs de vitraux et on pousse jusqu'à la Liverpool Cathedral pour l'espace incroyable

▪ A Hope Street on s'arrête manger au London Carriage Works

▪ On élit domicile aux Staybridge Suites où l'on peut même réserver un petit studio cosy avec cuisine équipée

▪ On va voir un match de foot à Anfield (of course!)

▪ On s'amuse à chercher les SuperLamBanana de Taro Chiezo dans toute la ville

▪ Et enfin, on est à Liverpool, alors on évite d'acheter le Sun et de se balader avec si on veut éviter les problèmes !