ROYAL ALBERT HALL | BBC PROMS 2016: Aurora Orchestra – Rihm, Strauss & Mozart (PROM 21)

Proms Proms Proms Proms. I speak Proms, breathe Proms, sing Proms and write Proms these days. I always loved this festival and this year is no exception. But there is something new though, I sang there on Friday night with the London Symphony Chorus. London Symphony Orchestra, Bernard Haitink and Sarah Connolly… not so bad for a premiere, no? This delightful night was broadcasted live on both TV and Radio 3, you can enjoy it here. As a performer, it is a unique and exciting experience, but I still wanted to go as an audience member as well, so yesterday I went there to listen to the fantastic Aurora Orchestra – check their website and next gigs if you never heard about them – and spent another lovely afternoon at the Royal Albert Hall.

Proms Proms Proms Proms. Ces derniers jours, je parle Proms, je respire Proms, je chante Proms et j’écris Proms. J’ai toujours adoré ce festival, et cette année ne fait pas exception à la régle… quoique quelque chose de nouveau est arrivé: cette année j’y ai chanté avec le London Symphony Chorus. London Symphony, Bernard Haitink et Sarah Connolly… pour une première c’est plutôt sympa, j’en convient. Cette merveilleuse soirée a été enregistrée pour la TV et BBC Radio 3, voici un lien pour vous la faire (re)vivre. Sur scène, c’est certain: c’est une expérience unique et fantastique. Mais il n’empêche que j’apprécie tout autant d’y aller en spectatrice. Hier donc, je suis allée écouter le Aurora Orchestre et j’ai de nouveau passé un après-midi bien agréable au Royal Albert Hall en leur compagnie. Bien sûr, si vous ne connaissez pas le Aurora Orchestra, il convient de visiter leur site, choisir un concert prochainement et y aller.

Continue reading

Advertisements

Rugby World Cup 2015 – France vs. Canada

A l’heure où j’écris cet article, de nombreux anglais se réveillent avec la gueule de bois. Manque de bol, ce n’est pas parce qu’ils ont trop fêté la victoire, mais plutôt bu plus de pintes que d’habitude pour oublier qu’ils viennent de se faire sortir de la coupe du monde par l’Australie en phase de poule. Aouch. Mais que voulez vous, c’est le jeu.

By the time I finish this post, I guess many Britons will wake up with the hell of a hangover. Though I’m afraid the cause won’t be an over celebration of victory but rather the fact the rugby team has been beaten by Australia and is therefore out of the worldcup. It hurts. But it’s the game…

Continue reading

Victoria & Albert Museum | David Bowie is

Hier j’ai réalisé que je n’avais pas publié un seul mot à propos de cette exposition. Pourtant j’ai bravé la foule pour me frayer un chemin dans l’espace bondé du V&A au début du mois de Mai. Je suis de celles  qui gesticulent fièrement en cuisinant sur du Bowie, qui chante à tue-tête ses chansons et qui m’agace à chaque fois que quelqu’un me soutient que The Man Who Sold the World est de Nirvana et non pas de Bowie (ignares). Conséquence de ces tendances: je n’ai pas longuement hésité pour réserver mes billets (il ne fallait pas trop d’ailleurs) pour l’exposition David Bowie Is au V&A.

Continue reading

Baroque the Street: Dulwich Festival

Autant vous dire qu’avant même de voir les œuvres, j’étais déjà à genoux devant le concept. Je suis comme ça moi, dès qu’on me parle de collaborations culturelles/artistiques je m’emballe. Baroque the Street, est un superbe exemple de projet collaboratif, puisqu’il associe Richard Howard-Griffin de Street Art London, Ingrid Beazley de la Dulwich Picture Gallery et une belle brochette d’artistes de rue. L’idée est la suivante: créer une galerie en plein air, aux yeux de tous et inspirée des œuvres permanentes accrochées aux murs de la Dulwich Picture Gallery. Etalé sur neufs jours, ce festival proposait donc d’explorer l’un des plus récent mouvement artistique de notre société et son inscription au sein de l’histoire de l’art.

Continue reading

Science Museum | Web Lab – made by Google

Je l’admets sans honte, le boulot et le long hiver digne de Games of Thrones dans les contrées britanniques m’ont quelques peu tenu éloignée de ce blog. Pourtant entre le chemin du boulot et celui du lit, j’ai parfois mis le nez dehors ces dernières semaines. Parmi ces folles sorties, celle au Science Museum afin de satisfaire ma curiosité concernant l’exposition intitulée Web Lab, en partenariat avec Google. Le Big Brother du Web a su attirer foule avec sa petite application Web Lab – près de 260 000 utilisateurs sur Google via Chrome – mais également au Musée même, si l’on en croit les familles amassées autour des “expériences” proposées. Vous ne comprenez rien à Internet? L’affreux petit Jean-Edouard ne cesse de vous poser des questions auxquelles vous ne savez pas répondre? Emmenez vos p’tits loups au Science Museum, vous verrez: un jeu d’enfant que d’expliquer la côté obscur du fonctionnement du Web !

Continue reading

Philharmonia Orchestra | Lutoslawski Centenary 2013: Woven Worlds “Music begins where words end”

Le Philharmonia avec à cette tête le chef d’orchestre Esa-Pekka Salonen, a entreprit de célébrer durant trois mois le centenaire du compositeur Witold Lutoslawski. Outsider parmi les centenaires, bicentenaires ou centenaires d’œuvres quand on souhaite encore rabâcher au public des œuvres qu’il connait déjà par cœur, celui-ci m’a attiré d’une part parce que Witold Lutoslawski n’est pas un compositeur qui apparaît fréquemment dans les programmations d’orchestres et que son œuvre est quelque peu mal connue des musiciens eux-même; et d’autre part, car cette célébration est en partenariat avec l’Institut Adam Mickiewicz qui contribue à toute la partie archive et média de cette initiative.

Continue reading

Institut Français | South Ken Kids Festival: Drawing Jam

Hier, même si je n’ai pas d’enfant et que je n’ai plus vraiment l’âge d’en être un non plus, je suis allée faire un tour au South Ken Kids Festival. Organisé par la petite équipe du département du livre au sein de l’Institut Français, ce festival fait honneur aux livres pour enfants et notamment à la discipline de l’illustration pendant cinq jours. Au programme: ateliers dessins avec des illustrateurs professionnels, rencontres, petits concours, films et dédicaces.

Continue reading

Football | England vs. San Marino

Hier j’ai enfin eu l’occasion de participer à l’événement le plus populaire et le plus aimé d’Angleterre: un match de foot ! En France, particulièrement quand on travaille dans un milieu artistique, aimer le football est une faute de goût indéniable ou pour les plus indulgents, un faux pas que vous rectifierez bientôt. Ici au Royaume-Uni, le foot fait partie de l’identité et qu’il s’agisse de Pete le garagiste de votre quartier ou Mark le directeur de votre banque, une chose les uni certainement: l’amour du ballon rond, entre potes autour d’une bonne bière !

Continue reading

Royal Albert Hall | BBC Proms 2012: John Adams – Nixon in China (Prom 72)

Mercredi soir, c’est dans un état d’excitation assez avancé que je me suis rendue au Royal Albert Hall pour écouter l’œuvre du compositeur Américain John Adams Nixon en Chine, dirigé par lui-même et interprétée par les BBC Singers et le BBC Symphony Orchestra dans le cadre des BBC Proms 2012. Pourquoi tant d’excitation me demanderez vous? Tout d’abord parce qu’il s’agît d’un opéra fantastique et puis, j’avoue sans aucune honte et avec un plaisir enfantin, que pour les musiciens et amoureux de la “musique classique”, avoir la chance d’observer John Adams sur scène, c’est un peu comme si demain on vous disait que la 9ème symphonie sera dirigée par Beethoven lui-même lors d’un prochain concert. Étant donné la difficulté aujourd’hui à faire émerger des compositeurs contemporains, John Adams porte un peu cette aura de “grands” derniers compositeurs, ceux que l’on trouve dans les encyclopédies, au même titre que Henri Dutilleux ou Philip Glass par exemple. (“Grand” ne signifiant pas ici “meilleur qu’un autre”, mais “dont le catalogue d’œuvre est connu et joué régulièrement dans le monde entier”).

Continue reading